mercredi 30 juillet 2014

Concentration

Paris est la 6eme ville la plus dense du monde en population.

mardi 29 juillet 2014

Google Map


Meteo a long terme


mardi 25 mars 2014

Rapper's Delight


jeudi 13 mars 2014

Le genie de Pasqua

Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l'affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l'affaire de l'affaire, jusqu'à ce que personne n'y comprenne plus rien
Charles Pasqua

mercredi 19 février 2014

Deux en un

Super projet!

mercredi 29 janvier 2014

Le Nouvel Obs parle du jeûne thérapeutique

http://www.jeune-et-randonnee.com/NOUVOBS1.pdf

dimanche 26 janvier 2014

Privatisation de l'agriculture

Peut-être l'une des décisions les plus graves de ce gouvernement.

Depuis mardi dernier, une centaine de paysan(ne)s de la Confédération paysanne a pris possession de l'immeuble du GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences), 44 rue du Louvre, à Paris. Ils demandent qu'une exception agricole soit ajoutée au texte de la loi Contrefaçon qui sera votée le 4 Février.

Avec cette loi, les paysans qui voudront produire leur propre semence seront sous la menace constante de poursuites en contrefaçon, saisie voire destruction de leurs récoltes. Pour y échapper, ils devront prouver qu'ils n'ont reproduit aucune variété protégée et que leur semence n'a été contaminée ni contient naturellement un gène breveté. Et il en sera de même pour les animaux ou encore pour les ferments, levures et autres micro-organismes porteurs de gènes brevetés.

L'objectif de ce texte est de permettre aux industriels semenciers de s'enrichir en étant les seuls à détenir le droit de vendre ce qui est indispensable aux paysans et à la nourriture des populations : les graines, les plants, les semences animales, les ferments et levures… Tous ces éléments seront donc désormais dans les seules mains des industriels. Or, échanger, ressemer, sélectionner, ou élaborer ses ferments, levures et autres préparations naturelles, c'est ce que font les paysans depuis des millénaires, c'est l'essence même de leur métier. C'est aussi la base de la biodiversité et le fondement de l'agro-écologie. Le droit des paysans sur les semences, c'est le droit à l'alimentation pour tous !

Source

vendredi 24 janvier 2014

Don José Carmen


jeudi 23 janvier 2014

Une cantine 100% bio... et moins chère qu'avant

C’est le premier restaurant scolaire certifié bio en France par l’organisme Ecocert. A Marsaneix, en Dordogne, les écoliers ont droit à un repas à 99% d’origine biologique. Grâce à une innovation toute simple : ce ne sont plus les élus de la commune qui décident des menus mais... le chef cuisinier. Il réalise lui-même ses recettes, en fonction des approvisionnements, en relation directe avec les petits producteurs des alentours. Il a supprimé tous les intermédiaires, et le coût de la cantine baissé !

L'article ici

lundi 20 janvier 2014

Un peu d'oxygène !


L'avis de Jean Bricmont, proche de Noam Chomsky, au sujet de Dieudonné.

mercredi 15 janvier 2014

Mr Happy et Mr Sunny sont dans un bateau...

Qu'est-ce qui reste?

Une exception à sa règle

Philippe Tesson considère que Dieudonné est « une bête immonde, donc on le supprime, c'est tout ». Il déclare souhaiter sa mort par exécution.

Une façon de penser qui rappelle de mauvais souvenirs...

L'hypothèse du réacteur fondu semble la plus probable à Fukushima

Selon le Dr. Christopher Busby, spécialiste et professionnel du nucléaire, ayant notamment travaillé pour le gouvernement britannique sur ces questions, la seule explication possible à l'accroissement considérable du niveau de radioactivité à Fukushima (augmentation de 1000%) porté à 7,8mSv ; serait la fonte du réacteur et sa sortie des installations de confinement. Dans cette hypothèse sans précédent, le cœur fondu du réacteur se serait enfoncé dans le sol, provoquant une contamination massive. Une hypothèse qui expliquerait aussi les deux séismes ressentis fin décembre à Fukushima, et que la Russian Television a identifié comme des explosions atomiques sous-terraines.

Selon lui, la situation est désormais hors de contrôle, et TEPCO ne peut plus faire grand chose d'autre que regarder et mesurer. Le gouvernement, lui, vient de voter une loi pour mettre au secret toute cette question.

A défaut de confinement du réacteur, on peut toujours confiner l'information !

Selon le Dr. Christopher Busby le niveau de radioactivité du Pacifique a augmenté et on constate déjà des effets sur la vie aquatique de cet océan, notamment à cause des 300-400 tonnes d'eau radioactive relâchées quotidiennement depuis plus de deux ans. En revanche, il ne pense pas que la santé des populations riveraines de l'océan soit menacée, car la dilution devrait être suffisante. La santé des japonais, elle, risque d'être gravement affectée, avec un nombre plus important de cancers, une plus faible natalité et une plus forte mortalité. Cela devrait être mesurable au cours des cinquante prochaines années dans le pays.

Interview complète en anglais et enregistrement audio de cette interview.

mardi 14 janvier 2014

Exemplaire

Voici un cas d'école. En fait, parmi les multiples exemples de catastrophes écologiques je n'ai pas souvenir qu'une entreprise ou qu'un gouvernement ne se soit jamais comporté autrement, et n'ai jamais informé loyalement ses victimes potentielles. Fukushima risque bien d'être le pire exemple de l'Histoire.

Depuis jeudi dernier les habitats de Virginie occidentale ne peuvent plus boire d'eau du robinet, suite à la fuite de 28 000 litres de methylcyclohexane méthanol, fuite qui a contaminé l'eau courante. Lorsqu'elle a constaté la fuite, l'entreprise du groupe Bayer n'a pas alerté la population. Puis, elle a minimisé l'ampleur des dégâts, « nous ne croyons pas qu'une grande quantité de produit se soit écoulée du réservoir », a déclaré le directeur, avant d'affirmer que le produit n'était pas toxique.

Pourtant, le centre antipoison a déclaré que le MCHM pouvait être nocif si on l'avalait ou on le respirait et pouvait causer des irritations des yeux, de la peau, des nausées et des vomissements. Près de 170 personnes se sont rendues aux urgences se plaignant d'irritations de la peau, de la gorge et de maux d'estomac bien que personne ne soit dans un état grave.

Pour mémoire le groupe Bayer est historiquement responsable de l'immense catastrophe de Bophal en Inde. Le site industriel est toujours pollué et laissé à l'abandon depuis 1984.

Présentation

Ce Jardin-là

Contact












































7 personnes connectées actuellement sur ramassi

Calendrier

« juillet 2014
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031